mercredi 15 janvier 2020

Une bête au Paradis - Cécile Coulon ♥♥♥♥♥

Une bête au paradis    /   Cécile Coulon  ♥♥♥♥♥


L'iconoclaste
Parution : août 2019
Pages : 352
Isbn :
Prix : 18 €

Présentation de l'éditeur

Le roman fiévreux d'une lignée de femmes envoutées par ce qu'elles ont de plus précieux : leur terre. Puissant et Hypnotique.


La vie d’Émilienne, c’est le Paradis. Cette ferme isolée, au bout d’un chemin sinueux. C’est là qu’elle élève seule, avec pour uniques ressources son courage et sa terre, ses deux petits-enfants, Blanche et Gabriel. Les saisons se suivent, ils grandissent. Jusqu’à ce que l’adolescence arrive et, avec elle, le premier amour de Blanche, celui qui dévaste tout sur son passage. Il s’appelle Alexandre. Leur couple se forge. Mais la passion que Blanche voue au Paradis la domine tout entière, quand Alexandre, dévoré par son ambition, veut partir en ville, réussir. Alors leurs mondes se déchirent. Et vient la vengeance.

« Une bête au Paradis » est le roman d’une lignée de femmes possédées par leur terre. Un huis clos fiévreux hanté par la folie, le désir et la liberté.

Cécile Coulon


Source : Iconoclaste

Cécile Coulon est née en 1990. En quelques années, elle a fait une ascension fulgurante et a publié six romans, dont Trois Saisons d’orage, récompensé par le prix des Libraires, et un recueil de poèmes, Les Ronces, prix Apollinaire.

Mon avis


« Vous êtes arrivés  au Paradis » indique le panneau.  Est-ce le Paradis ou plutôt l’enfer depuis qu’Emilienne (la matriarche) élève Blanche 5 ans et son petit frère Gabriel, ses petits-enfants, orphelins de Marianne et Etienne disparus dans un accident de voiture?

Le Paradis, c’est la ferme, les animaux, les tâches journalières, la vie est dure tout comme Emilienne qui peut cependant aussi avoir le cœur tendre.  Veuve, elle fait tourner sa ferme grâce à Louis le commis qu’elle a recueilli enfant, battu par son père, un écorché qui essaie de se trouver une place au Paradis.

Le temps passe, Blanche grandit, Alexandre est son ami à l’école, un enfant du village, fils de la femme de ménage de la mairie et d’un employé des chemins de fer.  Ils ont une vie médiocre, sans artifice dans une maisonnette étriquée.
Blanche a 16 ans lorsqu’elle s’abandonne à  Alexandre qui est devenu son premier amour.  Cela se passe le jour de l’abattage du cochon, temps fort à la ferme, sous l’œil noir de Louis, jaloux, secrètement amoureux de Blanche. 

Blanche est convaincue qu’Alexandre est l’amour de sa vie et que comme elle il est attaché aux terres, à leur campagne mais il ne l’entend pas comme elle et part à la ville faire des études de commerce. Il succombera aux sirènes de la ville.

Blanche est dévastée, meurtrie mais c’est une battante, une guerrière comme Emilienne, elle ne s’avoue pas vaincue, elle va se battre pour faire tourner son Paradis, avancer contre vents et marées.
Douze ans plus tard, cet équilibre enfin trouvé risque de basculer….

C’est un roman rural, noir que nous propose Cécile Coulon.

Chaque chapitre porte le nom d’un verbe, d’une action et donne le ton.  « Faire mal », « protéger », « construire » … il donne le rythme..
On sent la tension monter au fil de la lecture.

Ce roman nous parle de la terre, de la vie en milieu rural, des racines, de l’attachement à la terre mais aussi d’exode.

Il nous dépeint des personnages extrêmement aboutis psychologiquement, des êtres voulant vivre, aimer mais aussi de comment l’amour peut devenir de la haine, de la vengeance.  Passion, liberté, renoncement, fatalité, trahison.  La plume est juste, humaine, fluide.  C’est captivant, passionnant. 

Mais qui est la bête qui trouble ce paradis ?  Lisez, vous le saurez.


Gros coup de cœur de cette rentrée littéraire.  ♥♥♥♥♥

Les jolies phrases

Elle aimait cet homme à la manière d'un animal qui suit le maître qui le bat chaque matin pour le caresser chaque soir.

Non pas qu'il voulût lever la main sur Blanche : au contraire, cette main qui enfonçait des pieux de bois dans cette terre mouillée du Paradis, menait les vaches aux prés, cette main il voulait qu'elle danse autour des cheveux de Blanche, qu'elle frôle sa nuque, qu'elle l'enveloppe comme quelques années plus tôt l'édredon avait adouci ses blessures.

Très tôt, sa grand-mère lui avait expliqué que le corps des femmes était "une ville" et celui des hommes "un village".  Les formes des femmes changeaient sans cesse, évoluaient, se répandaient à la vue des autres, la peau se gonflait en certains lieux et se creusait ailleurs, tandis que le corps des hommes, passé l'adolescence, gardait son aspect et sa taille initiale. L'âge et l'alcool pouvaient l'arrondir, mais il ne se métamorphosait pas.  Blanche devait selon sa grand-mère, se préparer à de grands changements.  Sa petite ville deviendrait plus vaste, plus grosse, plus désirable. 

Comme deux chevaux de labour, Blanche et sa grand-mère tiraient Gabriel, un garçon naïf, cassé par la mort de ses parents, à travers les plaines de son chagrin.

Il passait sa vie à fouiller dans le regard des autres, dans leurs gestes, les méandres de leur âme, pour s'y faufiler gentiment, sans violence, avec cette aisance extraordinaire bien qu'agaçante et cruelle.

Il scruta son visage : elle avait vieilli. Ses yeux disparaissaient enfoncés dans les rides qui les mangeaient, rivière jamais rassasiée.  Le vert si dur, si beau de ce regard avalé par le temps se transformait en gris, un gris de terre, un gris de jument, un gris qui ternissait tout, amplifiait les petites peurs, les angoisses sans importance.

Il ne faisait pas partie de la famille.  Il était employé ici. On ne lui avait rien dit, parce qu'on attendait de lui ce qu'on attendait d'un commis de ferme. Nourrir les poules. Nettoyer la cour. Inspecter la grange. Trier les oeufs. Traire les vaches. Il ne faisait pas partie de la famille, il faisait partie de la ferme.  Louis avait oublié ce que c'était d'être du paysage sans être de la photo.






dimanche 12 janvier 2020

Elles m'attendaient Tom Noti ♥♥♥♥♥

Elles m'attendaient  -   Tom Noti



La Trace
Parution : 18/02/2019
Pages : 162
Isbn : 979-10-97515-17-1
Prix : 18 €

Présentation de l'éditeur


Deux personnes s’aiment et leurs solitudes s’aimantent. Cela ressemble à une histoire d’amour simple et lumineuse, mais c’est sans compter sur les ombres que Max cache derrière ses silences...

L'auteur















Photo prise par Willy Lefèvre à Mons Livres en novembre 19

Il vit au creux de montagnes majestueuses qui sont son oxygène.

Il a longtemps refréné son désir d’écrire croyant que la littérature était une affaire de castes. Passionné de lecture, de cinéma, de basket-ball, c’est en incitant ses fils à vivre leurs rêves que le boomerang des passions intimes lui est revenu en pleine tête. Il s’est donc jeté sur ses pages restées trop blanches, trop longtemps, pour être désormais, l’auteur de plusieurs romans.

Ses histoires racontent les gens qui avancent, vaille que vaille, avec leurs sentiments en bandoulière et les casseroles qu’ils trimballent.

Il pourrait un jour quitter ses montagnes...

Mon avis


C'est un véritable petit bijou que ce roman de Tom Noti. Merci aux éditions La Trace de découvrir et publier de formidables talents, des auteurs avec une plume authentique, différente procurant à chaque fois de l'émotion.


Croyez-moi, Tom Noti en fait partie et cette petite pépite remue, c'est un récit magnifique !


Halley a su au premier regard que Max serait l'Amour de sa vie; allez savoir pourquoi deux êtres si différents deviennent tout l'un pour l'autre.


Halley est solaire, directe, gaie, communicative. Max est taiseux, solitaire, maladroit, blessé, renfermé. Il traîne avec lui un lourd fardeau qui le fait se refermer comme une huître mais, une chose est certaine c'est avec Halley qu'il veut se marier, avancer.


Max est un bosseur, il travaille sur les chantiers, c'est un colosse aux pieds d'argile qui redouble d'efforts pour offrir tout ce qu'il faut pour le bébé qui va naître, car oui il va devenir père, créer une famille.


L'arrivée de Rosie sera pour lui la découverte d'un amour immense mais aussi la naissance d'angoisses, de peurs diverses. Celle de perdre cet amour, de lui faire du mal, ses démons se ravivent à lui, sa blessure est à vif.


C'est bien d'amour qu'il est question, l'amour dans toutes ses formes, dans tous les sens, l'amour du couple, celui de la famille, l'amour père-fille, fille-père, fille-mère...


Un amour c'est fort, puissant mais tout aussi fragile. Max a peur de faire mal, de faire souffrir comme il a souffert. Il adore sa fille Rosie plus que tout, elle aime son père et l'admire, c'est lui qui lui transmet sa force. Il sera aussi pour Halley l'amour de sa vie même si tout basculera lors d'un accident de chantier, un destin hors du commun... Non, je ne vous en dirai pas plus, à vous de le découvrir dans cette superbe lecture.


C'est un roman choral bien construit où par le biais de courts chapitres qui donneront le ton du roman. Chacun tour à tour se livre, se raconte. L'écriture est simple, fluide, poétique, bienveillante. Tom Noti donne beaucoup de profondeur à ses personnages parfaitement aboutis.


La vie pourrait dans leur cas être sombre, noire même mais jamais les protagonistes ne tombent dans ces travers, au contraire. Ce texte est d'une humanité incroyable, d'une justesse et sensibilité très grandes. Sa lecture m'a remplie d'émotions.


Une histoire d'amour hors du commun où un orphelin des sentiments communique à sa famille un amour inconditionnel dans le respect, tout en gardant une dignité, un amour à toutes épreuves.


C'est beau, à lire, à découvrir d'urgence. Inutile de vous le signaler c'est un immense coup de coeur. ♥


Les jolies phrases


L'absence de mes parents, ce désert de leur défaillance. J'y vivais esseulé, dans ce désert, depuis tant de temps. Un petit nomade, un touareg, sans caravane, sans soleil. Juste le froid. J'avais vécu nuits et jours dans ce vide blanc, immaculé et glacé. Plus Inuit que Touareg. Plus nuits que jours. J'avais toujours habité un igloo de sable. Pas un château. Un igloo. Toujours. Et malgré les soleils, mes plus infimes cellules étaient polaires. Jusqu'à ce qu'Elle pose ses yeux sur moi, que mon réchauffement climatique s'amorce. Rien à faire de l'écologie ! Laissez fondre ma banquise sous le charbon ardent de ses yeux trop noirs.


J'étais un orphelin des sentiments, un méfiant de l'attachement, un vagabond des liens humains. Elle seule m'avait attrapé au lasso de son sourire.


Alors, les nuits sont devenues blanches. Pas comme ces feuilles qui attendent les mots d'une histoire, le dessin d'un enfant. Mes nuits étaient blanches comme la neige des sommets où l'on ne peut pas vivre, où rien ne pousse, où rien ne survit à part les quelques espèces rares... Un endroit où l'oxygène est si précieux que l'on ne respire qu'au compte-goutte.


Les malades sont une population à part de la vie. Comme les gens qui vont à la montagne et qui pleurent parce qu'il fait froid. Tu as froid, tu te couvres, tu te protèges. Le froid, tu n'y peux rien, tu n'as pas d'influence sur le climat, il me semble... Alors, tu fais avec, tu fais contre plutôt. La maladie, les douleurs, c'est pareil. Une fois que tu es à l'hosto, c'est plus la peine de se plaindre. Tu es sur la piste noire, rouge ou bleu, peu importe, mais faut descendre en tombant le moins possible et en faisant vite. Enfin, je suppose, parce que moi, le ski, je n'en ai jamais fait. Mais ça doit être grosso modo la même chose pour tout ce qu'il t'arrive dans la vie... Tu te tais si tu n'as rien d'intéressant à dire pour changer la donne. Tu te tais si tu n'y peux rien.


La sueur pour gagner est moins amère que les larmes de perdre.


Regarde autour de toi, Rosie, il y en a toujours l'un des deux qui aime dans un couple et l'autre qui accepte l'amour. Un qui donne, et l'autre qui reçoit. Il y en a toujours un qui aime plus que l'autre. C'est mathématique, il n'y a pas d'égalité des sentiments.

mercredi 8 janvier 2020

Salon de Lire c'est Libre - 25 janvier 2020

Salon du livre de Lire c'est libre

Paris Mairie du 7 ème  le 25 janvier 2020

L’image contient peut-être : 2 personnes, personnes souriantes


Notez bien la date, c'est le 25 janvier prochain de 14 à 18h.  C'est la sixième édition de ce salon que j'aime beaucoup .

Un salon organisé par des passionnés de lecture , l'association Lire c'est libre qui vous propose de venir à la rencontre de 40 auteurs pour moitié littérature blanche contemporaine et pour l'autre de l'univers du polar, thriller, noir. 

Chaque auteur invité a été lu et aimé par Lire c'est Libre c'est une des spécificités de ce salon.

Une autre particularité de ce salon, c'est la convivialité, le contact humain. Les auteurs sont très disponibles, toujours heureux de rencontrer leurs lecteurs. L'occasion de discuter vraiment. Les échanges sont primordiaux et la chaleur humaine est très présente.

Le cadre est magnifique, le salon se déroule à la mairie du 7 ème arrondissement qui est splendide.  
Vous aurez l'occasion  d'assister à des tables rondes, à une lecture et bien entendu vous aurez l'occasion d'acheter les livres des auteurs présents grâce à la librairie Tome VII  qui sera présente.

Attention il y aura des réductions sur les livres Coup de coeur de l'association, surprise surprise.

Bref un super salon qui privilégie l'humain, j'en reviens chaque année enchantée, c'est toujours un bon moment alors notez la date et venez y faire un tour.

Les amis belges, avec le Thalys c'est rapide, efficace et l'occasion de faire un week-end prolongé à Paris.

Les invités d'honneur

Bernard Minier                             et   Françoise Bourdin

L’image contient peut-être : 1 personne, debout L’image contient peut-être : 1 personne, sourit, gros plan et plein air

©Emanuele Scorcelletti                                                 (c) Melania Avanzato



Demandez le programme

Rencontres, lecture, tables rondes : voici le programme complet





A très vite à Paris.

vendredi 3 janvier 2020

La guerre des Lulus - Lucien / Hautière et Hardoc ♥♥♥♥♥

La guerre des Lulus   ♥♥♥♥

Tome 6  Lucien     

Régis Hautière et Hardoc

La Guerre des Lulus - Tome 6 - Lucien
Casterman
Parution : 13/11/2019
Scénario : Régis Hautière
Dessin : Hardoc
Pages : 64
ISBN : 9782203159266
Prix : 13.95 €

Présentation de l'éditeur


Séparés à l’issue de la guerre, les Lulus vont-ils parvenir à se retrouver ?


Novembre 1918. La guerre est terminée mais le combat des Lulus pour leur propre survie continue. Hospitalisé à Troyes, Lucien se souvient de son arrivée à l’orphelinat de Valencourt et de sa rencontre avec ceux qui allaient devenir ses meilleurs amis. À cette époque, la Grande Guerre n’avait pas encore ravagé l’Europe et les moments de joie et d’insouciance étaient fréquents. Pourtant, la douleur, le danger et les vexations faisaient déjà partie du quotidien des Lulus...


Mon avis

Régis Hautière et Hardoc reforment le duo de départ pour poursuivre cette belle série qu'est "La guerre des Lulus".

La guerre est finie et ironie du sort c'est dans un ancien orphelinat transformé en hôpital que Lucien la termine.  Il est en convalescence, on l'a amputé de la jambe et il se confie à Adélaïde son infirmière.

Il lui raconte son arrivée en 1910 à "La maison des enfants trouvés", c'est comme cela qu'on parlait de son orphelinat.  Il se souvient de la bande d'Octave qui dirigeait la bande des grands et semait un peu la terreur sur place.

Il nous raconte comment il a rencontré Luigi, et l'histoire de chaque enfant, comment s'est constituée "La bande des Lulus".  On comprend mieux la naissance de leur indéfectible et formidable amitié.

Lucien fait part de ses craintes de ne pas retrouver les autres Lulus.

Une belle façon de prolonger la série et de revenir sur chaque enfant.  Je suis une inconditionnelle, j'adore cette série.  C'est tendre, réaliste, sensible.

A découvrir si ce n'est déjà fait.

Ma note : ♥♥♥♥♥

Dans la même série j'ai lu et adoré

Cliquez sur les couvertures pour avoir accès à l'article

Régis Hautière et  Hardoc - La Guerre des Lulus Tome 1 : 1914 : La maison des enfants trouvés.
La Guerre des Lulus - Tome 4 - 1917, la déchirureLa Guerre des Lulus - Tome 5 - 1918, Le der des ders

La série vue par Hautière et Cuvillier

1916 La Perspective Luigi - Tome 1La Guerre des Lulus - Tome 2 - La Perspective Luigi


mardi 31 décembre 2019

Bilan lecture de 2019

Bilan de lecture  -  Coups de coeur 2019

Encore une année qui se termine, le temps des bilans.

Merci à vous, vous êtes de plus en plus nombreux à suivre ce blog, depuis la rentrée c'est environ 24000 vues mensuelles, je n'en reviens pas.

Cette année fut pour moi aussi la création d'un compte Instagram et l'occasion d'apprivoiser ce nouveau média, voici les coordonnées de ma page insta  en plus de celle que vous connaissez sur FB

L'occasion de nouveaux partenariats, merci à Sarah, Stéphane, Nathalie, Anthony et aux maisons d'éditions de me faire confiance.  Je préfère ne nommer personne afin de n'en oublier aucun.

Ce fut de belles rencontres et découvertes avec un salon que j'affectionne beaucoup, celui de "Lire C'est Libre" en janvier à Paris, mairie du 7ème.  Rendez-vous pris pour le 27 janvier cette année.

Fin août j'étais bien évidemment présente à Namur pour l'Intime Festival, superbe manifestation mettant la littérature à l'honneur avec rencontres, lectures et autres animations. Une belle initiative initiée par Benoit Poelvoorde.

La Foire du Livre et surtout une chouette expérience avec mes copines Nathalie et Régine, Le livre sur la Place à Nancy.  Un endroit convivial avec de belles rencontres, auteurs, lecteurs, blogueurs, je vous le recommande vivement.


Un petit passage à vide avec la reprise du sport et moins de temps pour lire et alimenter mon blog , un corps sain et un esprit sain , pari gagné !  Malgré tout j'ai atteint mon objectif Goodread, il était de 100 livres, je termine le 104 ème. 

Pas simple mais je vais essayer de vous donner mes coups de coeur 2019.

Une des spécificités de ce blog est de mettre à l'honneur la littérature de mon pays, c'est pourquoi je vous propose non pas un mais deux tops 9

Coups de coeur made in Belgium

Il suffit de cliquer sur les couvertures pour avoir accès à mon billet.

Une drôle de filleBluebird - G.Damas - Librairie Eyrolles
Demain n'existe pas encore
Depuis, mon cœur a un battement de retard



Coups de coeur hors Belgique

3 immenses coups de coeur absolu

L'Appartement Du Dessous, Herrlemann Florence - Livro - WOOKcouverture du livre Vigilecouverture du livre De pierre et d'os
Les guerres intérieuresJe ne reverrai plus le mondeLe Bal des folles
PDF gratuit SurfaceSorcière ! - Matthieu Dhennin - MEILLEURS LIVRES . FR


Si vous voulez avoir une idée de l'ensemble de mes lectures 2019 (celles déjà publiées) c'est par ici

Je vous souhaite à tous une belle et heureuse année 2020 avec beaucoup de lectures et d'échanges littéraires.


Résumé de la bonne année 2020 avec numéros suspendus en or ...