dimanche 3 mars 2024

Bilan de lecture de février 2024

Bilan de lecture de février 2024



 Un mois de février bien occupé avec la préparation et la réalisation du tout premier Walivres.

 Merci d'être venus si nombreux et d'avoir récompensé notre travail, c'était intense, riche grâce à vous.

Il y avait aussi la préparation du café littéraire avec Lize Spit ce 28 février, merci d'être venus si nombreux.ses, merci à Lize c'était vraiment un moment suspendu.

Je pensais avoir lu moins mais au final je suis dans ma moyenne, et les volumes sont plus gros qu'à l'habitude. ☺


La relecture toujours aussi intense de la jolie plume de Lize Spit.




Une belle découverte qui aborde le monde de la peinture et de l'art.  Un livre made in Belgium à découvrir d'urgence.




Je suis restée dans le monde de l'art avec Camille de Peretti, un très gros coup de coeur ♥  Au départ d'une toile de Klimt, un vrai récit romanesque.


Si vous aimez l'art ou si vous avez envie de le découvrir, ce livre est fait pour vous, 52 oeuvres à découvrir en même temps que l'histoire de l'art.  Topissime dans le genre.




La vie d'Audrey Hepburn, celle de la femme qui se cache derrière l'actrice, un graphisme magnifique.




Je suis fascinée par  la photographe "Vivian Maier".  Très beau roman graphique d'Emilie Plateau et Marzena Sowa.




Un audacieux roman à découvrir, celui de Floriane Joseph.




J'ai vraiment dévoré le dernier roman de Joël Dicker que je vous conseille vivement.




Comme à chaque fois, il suffit de cliquer sur la couverture pour avoir accès à ma chronique si elle a été publiée.


J'actualise chaque mois cette rubrique.


Belles lectures, belles découvertes !


samedi 2 mars 2024

L'île Louvre - Florent Chavouet

L'île Louvre - Florent Chavouet

















Futuropolis
Coédition : Le Louvre
Parution : 13/09/2023
Pages : 80
ISBN : 9782754842396
Prix : 22 €


Présentation de l'éditeur

Cette nouvelle édition dans un format plus grand vient remplacer l’ancienne version, en rupture. Elle permet d’apprécier tout le talent graphique de l’auteur de Manabé Shima et Tokyo Sanpo et sa reconstitution minutieuse et drôle de la vie quotidienne du prestigieux musée !
Muni de son carnet de voyage et de ses crayons de couleurs, Florent Chavouet part à la rencontre de ses habitants (ceux qui travaillent dans l’institution), de ses visiteurs (les touristes du monde entier) et de ses paysages (l’ensemble des salles et des œuvres exposées) !


Prix Bd RTL 2023et Prix Bd du Festival de Cognac

Florent Chavouet



Florent Chavouet est né en 1980.

Titulaire d’un master d’Arts plastiques, il séjourne régulièrement au Japon à partir de 2004, et tire de ces séjours deux carnets de voyages remarqués, publiés par les éditions Philippe Picquier : Tokyo Sanpo en 2009 et Manabé Shima, en 2010. Sa première bande dessinée, Petites coupures à Shioguni obtient le Prix Essentiel Polar SNCF 2015 à Angoulême. L’île Louvre, en coédition avec le Musée du Louvre est sa première publication chez Futuropolis.

Pour en savoir plus sur l’auteur : http://florentchavouet.blogspot.com/


Mon avis

C'est un album paru initialement en 2015 dans un format plus petit, en rupture Futuropolis et les éditions du Louvre le rééditent pour notre plus grand plaisir.

Imaginez que le musée est aujourd'hui devenu une île.  Pour y accéder et pouvoir  y travailler Florent Chavouet a d'abord dû demander un passeport, un sauf-conduit qui lui permet de se promener partout dans Le Louvre, on va donc découvrir des endroits inhabituels, comme le sous-sol.  Avec Florent on va vraiment faire une immersion dans le musée, dans l'entrée sous la pyramide, les préoccupations des visiteurs.

On va suivre les petits vieux, participer à une petite visite guidée, grimper et descendre des multitudes d'escaliers.  Participer au service des gardiens, leurs poses favorites, les petites anecdotes glanées par eux.  Savez-vous que les quatre questions les plus fréquentes sont :  où se trouvent La Joconde, la Vénus de Milo, la Victoire de Samottrace et les toilettes ?  Cocasse la représentation qui condense tout cela. 

On va détailler des figures, des tableaux, graphiquement c'est super sympa car original, peu conventionnel , cela fourmille de détails, les cadrages sont aussi particuliers.  Le dessin est somptueux. On visualise bien les salles, les oeuvres représentées.  Beaucoup de talent et en bonus au centre un méga plan qui s'ouvre et se détache.  

J'ai vraiment passé un bon moment, une visite originale de l'endroit.

Ma note : 9/10







jeudi 29 février 2024

Un animal sauvage - Joël Dicker ♥♥♥♥♥

 Un animal sauvage - Joël Dicker  ♥♥♥♥♥












Rosie Wolfe
Parution : 27/02/24
Pages : 416
Isbn : 9782889730476
Prix : 23 €


Présentation de l'éditeur

Braquage à Genève

2 juillet 2022, deux malfaiteurs sont sur le point de dévaliser une grande bijouterie de Genève. Mais ce braquage est loin d'être un banal fait divers...

Vingt jours plus tôt, dans une banlieue cossue des rives du lac Léman, Sophie Braun s'apprête à fêter ses quarante ans. La vie lui sourit. Elle habite avec sa famille dans une magnifique villa bordée par la forêt. Mais son monde idyllique commence à vaciller.

Son mari est empêtré dans ses petits arrangements.

Son voisin, un policier pourtant réputé irréprochable, est fasciné par elle jusqu'à l'obsession et l'épie dans sa vie la plus intime.

Et un mystérieux rôdeur lui offre, le jour de son anniversaire, un cadeau qui va la bouleverser.

Il faudra de nombreux allers-retours dans le passé, loin de Genève, pour remonter à l'origine de cette intrigue diabolique dont personne ne sortira indemne. Pas même le lecteur.

Joël Dicker

Joël Dicker est né en 1985 à Genève où il vit toujours. Il est l'auteur de six romans traduits en 40 langues qui se sont vendus à 15 millions d'exemplaires.

Son roman La Vérité sur l'Affaire Harry Quebert a été le roman francophone le plus vendu de la dernière décennie dans l'édition française. En 2018, il publie La Disparition de Stéphanie Mailer, roman qui sera également le livre le plus vendu en France en 2018, tous genres confondus. En 2021, son roman L'Énigme de la Chambre 622 se vend lui aussi à plusieurs centaines de milliers d'exemplaires et se classera N°1 des ventes en France et dans plusieurs pays d'Europe pendant de nombreuses semaines, il sera lui aussi le livre le plus vendu en France cette année-là. Et son dernier roman, L’Affaire Alaska Sanders, paru en 2022, sera le plus vendu dans la catégorie Littérature/Romans.

Son œuvre a été primée dans de nombreux pays. En France, il a reçu le prix Erwan Bergot pour Les Derniers Jours de nos pères, puis le Prix de la vocation Bleustein- Blanchet, le Grand Prix du roman de l'Académie française et le Prix Goncourt des Lycéens pour La Vérité sur l'Affaire Harry Quebert. Ce dernier roman a aussi été élu parmi « les 101 romans préférés des lecteurs du Monde » et a été adapté en série télévisée par Jean-Jacques Annaud avec Patrick Dempsey dans le rôle principal.

Mon avis

J'avais envie de savoir si Joël Dicker allait me procurer les mêmes sensations de lecture que pour son premier succès "La vérité sur l'affaire Harry Québert".  C'est le seul que j'ai lu de l'auteur et j'en garde un souvenir particulier, une véritable addiction, l'envie dès que quelques minutes libres étaient présentes de lire quelques pages, entièrement habitée par les personnages.  Un livre que l'on ne sait abandonner, captivée par la plume et le récit.

Verdict : mission accomplie, j'ai vraiment retrouvé toutes ces sensations.  Ce livre, je l'ai dévoré, commencé un dimanche vers 16h, terminé le lendemain après ma journée de travail.  Une plume qui m'a véritablement happée.  Impossible de poser le livre avant la fin.  

Le secret ? 

Je pense le mécanisme de narration, deux temporalités : le jour du braquage et les 20 jours qui le précèdent, agrémenté de flash back pour comprendre.  De courts, très courts chapitres donnant du rythme.

On parle d'un bracage, de deux couples en miroir, un qui a super bien réussi qui vit dans les beaux quartiers, la Maison de verre d'une part, splendide maison à l'orée de la forêt, et la Verrue de l'autre, une maison dans un quartier modeste de Cologny en banlieue de Genève, une erreur urbanistique car il n'y a que de très grosses villas partout ailleurs.

Arpad et Sophie Braun sont riches, tout leur a réussi, Il est banquier privé, elle est avocate, une maison magnifique, un train de vie élevé. Sophie va fêter ses 40 ans.  

Karine et Greg sont d'un milieu modeste, elle est vendeuse dans un magasin de mode, lui est flic dit irréprochable dans une brigade d'intervention spéciale. Un point commun : des enfants qui fréquentent le même club de foot.  Ce sont deux mondes différents qui se croisent.  Greg est fasciné par Sophie, Karine aussi par ce luxe, elle veut être à la hauteur de l'amitié que lui accorde Sophie.

Tout semble parfait et pourtant il ne faut pas se fier aux apparences. 

Oui mais ce roman c'est aussi l'histoire d'un bracage.  Quel lien entre tout cela?

Vous le saurez en lisant ce roman qui est vraiment incroyable.  Joël Dicker est vraiment très fort pour faire monter le suspens, nous sommes dans un polar mais aussi un thriller psychologique de très haut vol.

Même si un moment j'ai cru voir venir des choses, j'étais loin de m'imaginer jusqu'où Joël Dicker allait nous emmener. 

Lisez c'est de la bombe !

C'est un très joli coup de coeur.



Les jolies phrases

Je n'aime pas les regrets, ils sont une trahison de soi-même.

Le couple, c'est ce qu'on a de plus important, au fond.  Les enfants occupent moins d'espace que ce que l'on pense.  On s'en rend compte lorsqu'ils quittent le nid.

Les criminels en puissance sont d'abord des types sans histoires. 

Les animaux sauvages sont comme les hommes.  On peut les amadouer, les grimer, les déguiser.  On peut les nourrir d'amour et d'espoir.  Mais on ne peut pas changer leur nature.


Du même auteur j'ai lu

Cliquez sur la couverture du livre pour accéder à ma chronique






Les bijoux de la Castafiore - Hergé

Les bijoux de la Castafiore - Hergé











Casterman
Collection Fac-Simile Noir & Blanc
Parution : 04/10/2023
Pages : 60
Ean : 9782203254404
Prix : 16.95 €


Présentation de l'éditeur

Au début des années 1960, Hergé est un homme à la fois épanoui (dans sa vie intime) et accompli (dans l'exercice de son art). C'est ainsi qu'il livre, avec " Les Bijoux de la Castafiore ", une sorte de dynamitage des codes de l'aventure classique sous la forme d'une comédie décapante. Les originaux de la version originale, initialement publiée dans le journal " Tintin ", étaient conservées dans les archives de Tintinimaginatio depuis 60 ans. Restaurés avec soin et minutie, ces documents nous permettent aujourd'hui de donner un nouvel éclat au récit des " Bijoux ".

Mon avis

Casterman nous propose une réédition, une excellente façon de redécouvrir cet album.

Cette édition est la version originale telle que publiée dans le journal Tintin entre 1961 et 1962. Les originaux dormaient dans les archives, ils ont été restaurés avec soin. Ils étaient publiés semaine après semaine avec une petite phrase récapitulative en exergue.

Un dossier documenté précède cette réédition originale et permet de comprendre comment est venue l'idée de cet album.  C'est en réalité, Sophia Loren et un camp de gens du voyage à proximité de chez lui qui sont en partie sources d'inspiration de cet album qui est le plus hors du commun de la série. 

Un huis clos à Moulinsart, une intrigue policière où s'enchainent pour notre plus grand plaisir les quiproquos et malentendus les plus drôles.

J'ai pris beaucoup de plaisir à la relecture de cet album que j'ai vraiment redécouvert.

Une chouette initiative de Casterman.




lundi 26 février 2024

L'expert - Jennifer Daniel

 L'expert   -   Jennifer Daniel





















Casterman
Parution : 10/01/24
Traduit de l'allemand par Paul Derouet
Pages : 200
Isbn :  9782203280809
Prix : 25 €

Présentation de l'éditeur


Un accident et tout bascule ! Un polar dans l’Allemagne des années 70.


1977, sur une route de campagne à proximité de Bonn, alors capitale de la RFA, l’Allemagne de l’Ouest, un accident de voiture entraîne la mort d’une jeune femme et de son enfant. Ce drame bouleverse un vieil employé de la morgue locale, dont le traumatisme de la guerre ressurgit lorsqu’il est confronté aux corps des victimes de cet accident. Il décide de se lancer à la recherche du responsable de l’accident, qui a pris la fuite.



Mon avis

Bonn, RFA, été 1977, Karl Martin se rend à son travail à l'Institut Médico Légal, il est assistant photographe.  Nous sommes en Allemagne de l'Ouest, son chef le professeur Friederich Erhart, est invité à la fête de la Chancellerie où il cotoiera le secrétaire Général du parti gouvernemental, la classe dirigeante.

A côté de cela, Miriam essaie de caser son fils Marek, elle cotoie elle d'autres jeunes, militants réclamant la liberté des opposants de la Fraction Rouge (RAF).  Souvenez-vous du contexte terroriste de l'époque, de ce que l'on appellera un peu plus tard, la bande à Baader.  C'était une période de tensions entre les classes dirigeantes et les jeunes membres de la RAF.

Ironie de la BD, Friederich Erhart donne des conférences parlant de l'alcoolémie, de ses méfaits, de la perte de contrôle sous influence de l'alcool et nous sommes dans une époque très alcoolisée.

Karl ne fait pas exception à la règle. En rentrant d'une partie de cartes un peu arrosée, il est témoin d'un accident, une jeune femme et son fils viennent de périr dans un accident de la route avec délit de fuite.  En voyant ce corps, le lendemain à la morgue, remontent son passé sur le front et son sentiment de culpabilité.

Il va mener l'enquête, découvrir la vérité et devoir faire face à ses choix. 

Une enquête policière qui met en avant la société allemande de l'époque, qui confronte son passé et la conséquence de certains actes sur le présent.  L'envie de réparer et de faire émerger au grand jour des faits et vérités de la société allemande.  

J'ai beaucoup aimé le graphisme dans un style aquarelle et les couleurs choisies illustrant bien la fin des années 70.

Un album qui comporte pour moi différents niveaux de lecture. Sujets abordés : la culpabilité, le sens de la justice, l'alcoolémie, les choix et conflits de générations et le contexte historique et le poids du passé. 

Plaisir de lecture :  9/10