dimanche 16 août 2015

Ils ont rejoint ma PAL (avant la rentrée littéraire)

Bon il est temps de faire un petit bilan avant les gros craquages de la rentrée littéraire car ma liste d'envies comporte déjà plusieurs titres.   Une brocante au bout de ma rue et 8 titres en plus pour 8 euros, j'aurais pas pu dire non,  vous non plus je parie.


Les corps inutiles     Delphine Bertholon



JC Lattès
EAN : 978270964661-1
Parution : 04/02/2015
300 pages
19.00 €

Avis de l'éditeur

Clémence vient d’avoir quinze ans, de terminer le collège. Un nouveau cycle s’ouvre à elle, lorsqu’elle est agressée, en plein jour et en pleine rue, par un inconnu armé d’un couteau. Ce traumatisme inaugural - même si elle n’en a pas encore conscience - va contaminer toute son existence. En effet, l’adolescente réalise qu’elle perd progressivement le sens du toucher...
À trente ans, Clémence, toujours insensible, est une célibataire endurcie, solitaire et sauvage. Après avoir été maquilleuse de cinéma, la jeune femme se retrouve employée de la « Clinique », une usine d’un genre particulier. En effet, la Clinique fabrique des poupées… mais des poupées grandeur nature, hyper-réalistes, destinées au plaisir – ou au salut – d’hommes esseulés.
Le roman déroule en alternance l’histoire de Clémence adolescente, hantée par cette agression dont elle n’a jamais osé parler à sa famille, et le récit de Clémence adulte, assumant tant bien que mal les conséquences, physiques et psychologiques, de son passé.
Mais la vie, comme toujours, est pleine de surprises


Le suivant je ne connais pas mais je trouvais le titre joli, un titre de la rentrée de l'an dernier

Les buveurs de lune          Pierre Chazal

Alma éditeur
Date de parution : 28 août 2014
476 p.
19 €
ISBN : 978-2-36-279123-9


À PROPOS DU LIVRE


Paris, automne 2011. Balthazar, 26 ans, erre comme une âme en peine depuis l’internement forcé de son grand frère Stan. Les bords de Seine sentent la vase, les cuites à gogo n’y font rien. Tout l’ennuie, tout l’écœure dans cette ville rongée par la gale des temps. Sa rencontre improbable avec la pétillante Sarah et le retour du frère prodigue changeront radicalement la donne. Ensemble, ils réinventeront un monde à leur image le temps d’une fugue enchantée loin des trottoirs parisiens. Mais avec Stan à la barre, le rêve, à tout moment, menace de tourner court…
Ode à la vie et à la jeunesse, Les buveurs de lune est aussi un voyage initiatique à travers la France d’aujourd’hui. Des troquets de Clignancourt aux villages pyrénéens, le roman s’invite à toutes les tables avec humour et réalisme et brosse le portrait d’une génération moins soumise qu’elle le paraît.

Deux livres belges

Le premier roman de Véronique Biefnot

Comme des larmes sous la pluie             Véronique Biefnot


Héloïse d'Ormesson
Existe en poche
THRILLER
336 PAGES
20€
PARU LE 5 MAI 2011
ISBN : 978-2-35087-167-7


Avis de l'éditeur

Écrivain à succès, Simon Bersic n’en est pas moins fragile et malheureux : il ne parvient pas à surmonter la perte de sa femme. Et si, avec Naëlle, la vie lui offrait une seconde chance ? Rien ne le prédisposait à croiser cette beauté magnétique, l’alchimie et la magie opèrent néanmoins, mais dès qu’il croit la saisir, la mystérieuse inconnue lui échappe. Lorsque les amants se retrouvent au cœur d’un sordide fait divers qui secoue la Belgique, et devrait les séparer, Simon refuse l’inéluctable et affronte l’insupportable.

Implacable scénario, entrecoupé d’énigmatiques séquences où une petite voix enfantine s’élève dans la nuit, recouvrant le récit d’un voile d’ombre,Comme des larmes sous la pluie est un étourdissant thriller amoureux. Haletant, émouvant, ce livre sonde les cœurs et l’inconscient.

Prix Médicis 2005, second volet de l'ensemble romanesque Marie Madeleine de Montalte


FUIR           Jean-Philippe TOUSSAINT
Les éditions de minuit
2005
192 p.
13,20 €
ISBN : 2707319279

Avis de l'éditeur

Pourquoi m'a-t-on offert un téléphone portable le jour même de mon arrivée en Chine ? Pour me localiser en permanence, surveiller mes déplacements et me garder à l'œil ? J'avais toujours su inconsciemment que ma peur du téléphone était liée à la mort — peut-être au sexe et à la mort — mais, jamais avant cette nuit de train entre Shanghai et Pékin, je n'allais en avoir l'aussi implacable confirmation.

Quelques poches pour poursuivre

Les déferlantes                 Claudie GALLAY


Babel
Novembre, 2011
11,0 x 17,6
560 pages
ISBN 978-2-330-00130-8
prix indicatif : 10, 20€
Babel n° 1085 

Avis de l'éditeur

Sur la pointe de la Hague, un homme revient quarante ans après sur le lieu du naufrage de ses parents et de son petit frère. La narratrice, une étrangère au pays, va peu à peu découvrir le mystère et les secrets de cette noyade, et mettre à jour les liens complexes unissant certains habitants du bourg. Prix des lectrices de Elle 2009.


Pour combler mon ignorance :

Un amour noir                    Joyce Carol Oates



Poche: 144 pages
Editeur : Gallimard (15 juin 1999)
Collection : Folio
Langue : Français
ISBN-13: 978-2070405206


Avis de l'éditeur

C'était en 1912, dans la vallée de Chautauqua, au nord de l'État de New York.La belle Calla aux longs cheveux roux vivait les jours sans les voir, près d'un mari qu'elle n'aimait pas.Cette année-là, pour Calla, la réalité existe comme un rêve. Un amour noir comme l'homme dont son corps épouse le corps, noir comme un rêve de nuit et de mort. «Si ceci est un rêve, ce n'est pas le mien, car comment saurais-je le rêver ?»Unis par l'amour et plus encore que l'amour.


idem je n'ai jamais lu Erri De Luca, prix Femina 2002

MONTEDIDIO                Erri De Luca




Date de parution : 23/10/2003
Gallimard
Collection Folio 3913
ISBN 2-07-030270-9
Format :11cm x 18cm


Avis de l'éditeur

Il est une colline sur les hauteurs de Naples qui domine une partie de la cité : Montedidio. Un quartier populaire partagé de ruelles étroites, théâtre du dernier opus d'Erri de Luca, décor de son récit initiatique. Le narrateur a tout juste treize ans quand il quitte l'école pour entrer chez Mast'Errico, comme apprenti menuisier. C'est une maigre paie qui s'ajoute le samedi dans cette humble famille de dockers. Dans cette même boutique de menuiserie travaille don Rafaniello, un vieil homme juif bossu, cordonnier exceptionnel, rejeté sur les rives napolitaines dans la tourmente de la dernière guerre. En même temps que le narrateur vit son premier amour avec la jeune Maria, sa voisine, et se noue une amitié forte avec le cordonnier. Montedidio est ainsi constitué de tableaux successifs, de coups de projecteur sur un quotidien émaillé d'expressions et de traditions napolitaines. Et c'est justement dans ce quotidien, entre la boutique, le rabot, le lancer de boomerang, les premiers émois sexuels et les discours du vieux sage, dans les creux de ces épisodes parfois anodins, que le narrateur fait l'épreuve de la vie, de la vie et de la mort.


Une petite trouvaille, une nouvelle japonaise inédite




Une rencontre des Lecteurs belges compulsifs la semaine dernière m'a donné l'occasion de faire du shopping littéraire, j'ai été raisonnable.  Sur conseil de Julie je vais découvrir la plume d'Alessandro Baricco.


Mr Gwyn          Alessandro  Baricco


Folio 5960 , Gallimard
224 pages, sous couverture illustrée, 108 x 178 mm
ISBN : 9782070454518
Parution : 11-06-2015

Quatrième de couverture

– Je crois que j’aimerais être copiste.
– Cela consiste à copier des choses, non?
– Probablement.
– Mais pas des actes notariés ou des chiffres, je vous prie.
– J’essaierai d’éviter.
– Essayez de voir si vous ne pouvez pas par exemple copier les gens.
– Oui.
– Tels qu’ils sont.
– Oui.
– Vous y arriverez très bien.

Qu’est-ce qu’un artiste? Alessandro Baricco nous invite à suivre le parcours de Mr Gwyn, entre badinage et aventures cocasses. Un roman intrigant et brillant.

1 commentaire:

scarlett21 a dit…

Nous pourrons rajouter le Bertholon dans une de nos possibles LC ;) Une belle pioche en tout cas !!!