jeudi 9 avril 2015

Les chemins de Compostelle Servais

Les chemins de Compostelle

La petite licorne  Tome 1

Servais




    Dupuis
    Genre : Historique Autre regard
    Age du lectorat : Ado-adulte - à partir de 12 ans
    Etat de la série : En cours
    Album cartonné - 80 pages en couleurs
    ISBN/Code-barre: 9782800161242
    Belgique: 17/10/2014 - 16.50 EUR









Servais : l'auteur


Description de cette image, également commentée ci-après



Né le 22 septembre 1956 à Liège, Jean-Claude Servais suit de 1974 à 1976 des études à l'Institut Saint-Luc de Liège en section Arts Graphiques.

En 1975, il voit ses premières planches publiées, sous le pseudonyme de Jicé, dans la rubrique "Carte Blanche" du journal de SPIROU avant qu'il livre trois épisodes des voyages temporels de "Ronny Jackson", scénarisés par Terence et Jean-Marie Brouyère, et deux histoires de "L'Oncle Paul" (signées cette fois Gil Verse et scénarisées par Octave Joly).

En 1977, il se tourne vers l'hebdomadaire TINTIN où il signe une série d'histoires authentiques sur des scénarios de Bom et d'Yves Duval.

Epurant son graphisme, il s'attaque en 1980, à un cycle d'histoires courtes sur le thème de la magie et de la sorcellerie : elles seront reprises dans l'album "La Tchalette" en 1982. Toujours dans TINTIN, il dessine "Isabelle", en 1983.

Le mensuel à SUIVRE lui tend les bras. Avec l'aide du scénariste Gérard Dewamme, il y propose les récits fortement régionalistes de "Tendre Violette", puis "Les Saisons de la vie" au Lombard et "Les Voyages clos" chez Glénat.

En 1989, avec le barde wallon et chanteur Julos Beaucarne, il entreprend une tentative onirique intitulée "L'Appel de Madame La Baronne".

Servais décide ensuite de voler seul, de ses propres ailes, et rode son talent d'auteur complet dans quelques albums sans prolongations : "Iriacynthe" chez Jonas, "L'Almanach" et "La Petite Reine" pour Casterman, "Pour l'amour de Guenièvre" dans JE BOUQUINE, puis chez Helyode..

En 1992, il s'attaque aux deux volets de "Lova", l'histoire d'une fillette élevée par les loups, pour la prestigieuse collection "Aire Libre". Il y reviendra en 1998 avec "Fanchon".

En parallèle, il anime une passionnante série de récits presque complètement authentiques, inspirés de faits-divers historiques, pour sa série "La Mémoire des arbres" dans la collection "Repérages Dupuis".

Ils évoquent des drames humains situés dans la Gaume et les Ardennes belges, une région sauvage et somptueuse qu'il affectionne plus que tout et qui lui vaut son surnom "d'homme des bois" !

Dessinateur réaliste et sensible, dans la tradition des grands graveurs du XIXème siècle, amoureux de la nature, Servais est un merveilleux conteur.


Source : Dupuis



Avis de l'éditeur


Lieu hautement symbolique, Compostelle attire chaque année des milliers de pèlerins à travers l'Europe. Blanche, Céline et Alexandre vont, eux aussi, emprunter ce chemin à un moment de leur vie. Dépositaire d'un savoir précieux auquel son grand-père alchimiste l'a initiée, Blanche part de Belgique sur ses traces, après qu'il eut été retrouvé sans vie sur une plage près de Compostelle.

Le point de départ de Céline se situe au Mont-Saint-Michel, où elle a commencé son noviciat. Quant à Alexandre, guide de montagne dans les Alpes suisses, c'est le décès de Margaux qui va le jeter, lui aussi, sur cette route pleine de questions, mais peut-être aussi de réponses.


Au fil de ces voyages initiatiques et de ces destins croisés, Jean-Claude Servais nous emmène avec lui, pour un récit en sept albums, sur les chemins de France et nous fait découvrir des paysages sublimes et des lieux nourris de culture, d'histoire et de mystères.


Mon avis

Je connaissais mon compatriote de nom et j'avais envie de combler une lacune, je trouvais le thème de la série sympa et je ne regrette absolument pas de m'être lancée sur "Les chemins de Compostelle" avec lui.

Un graphisme et des couleurs magnifiques.  C'est le premier de sept volumes prévus.  Une série à la suggestion de son éditeur.

Dans ce premier tome, tout se met en place, les différents personnages prendront le chemin de Compostelle pour diverses raisons.

Blanche au départ de Bruxelles, Céline du Mont Saint Michel, Alexandre de Vevay et Dominique de Bretagne.

Intrigue de mise pour chaque participant.  Servais s'attarde surtout sur les motivations de Blanche, l'histoire se passe en Belgique.

J'ai adoré le parallèle entre l'alchimie et le pèlerinage. Compost Stellae : le chemin de l'Etoile.  Dans la transformation des métaux on passe par différentes étapes pour obtenir le précieux - près des cieux - étoile à cinq branches.

Quel délicieux conteur et pédagogue que ce monsieur Servais, en passant par l'histoire de la bière à celle de l'Alchimie qui mène aux chemins.

J'ai adoré les descriptions magnifiques de la Grand Place de Bruxelles, la représentation du Mont Saint Michel.  Les planches sont splendides.  la complicité entre Papounet et Blanche est un délice.

J'adore, je veux la suite et en attendant je pense me ruer sur les autres albums.  Monsieur Servais vous m'avez conquise.

Un joli coup de coeur.


Les jolies phrases

Un enfant peut le faire, l'adulte ne le peut pas ... c'est sans doute trop simple!

Beaucoup de gens passent leur vie non pas à chercher la lumière, mais à l'empêcher d'entrer.

MORT : littéralement cela veut dire aimer (M) l'or (OR) de la terre (T).  La mort est le processus de régénération où le soleil (l'or) de la nuit prépare sa renaissance.

La langue des oiseaux - langue des alchimistes - la comprendre, c'est reconnaître que derrière les significations conventionnelles, se cache un autre langage, celui de l'inconscient.

En perdant les chaînes de son ignorance, l'homme renaît à la vie.  En se servant de l'énergie de la matière qu'il transmet il accède aux rives de la connaissance.

Des ténèbres de l'ignorance naît la lumière de la connaissance.

3 commentaires:

Mina Merteuil a dit…

Je connais ce bédéiste par mon père, à qui j'offre le nouvel album chaque année, mais ne l'ai jamais lu moi-même. Tant mieux si tu es aussi enthousiaste, je pourrai suivre tes prochaines lectures.

Anne a dit…

J'ai ce tome 1, il est bien possible que je présente plusieurs BD le jour du rendez-vous BD car plusieurs me font signe ! 7 tomes, on sait qu'on doit être patient, par contre...

scarlett21 a dit…

Un de mes auteurs BD préférés <3 <3
Je les ai quasiment tous dans ma bibliothèque <3
Je te recommande chaleureusement Lova, Fanchon, Les seins de café et Le Tempérament de Marylou, ce sont mes préférés dans ses titres !!!