mardi 27 octobre 2015

Les beaux étés Zidrou - Jordi Lafebre

Les beaux étés

Zidrou et Jordi Lafebre





DARGAUD
Dessinateur : LAFEBRE JORDI
Scénariste : ZIDROU
Coloriste : LAFEBRE JORDI
Genre : Humour
Tous publics - Famille
56 pages
EAN.9782505061984
Prix : 13.26
Parution : 04/09/2015


Résumé Les beaux étés Tome 1

Août 1973. Zidrou et Lafebre nous font une place dans la 4L rouge Esterel de la famille Faldérault : entre les parents et les 4 enfants, nous voici en route vers le Midi pour de "beaux étés" ! Chaque année, les mêmes rituels : Pierre, le père, rend ses planches de B.D. en retard, les chansons de vacances, l'étape pique-nique... Un mois pour oublier le quotidien, le couple qui bat de l'aile, Tante Lili malade. Des souvenirs à engranger qui font que la vie est plus belle, des moments précieux pour se rappeler l'essentiel. Cap au sud !


Mon avis

Une belle découverte sans violence.  L'éditeur nous dit en présentant la série "elle parle de la vie, la vraie.  La vie - jolie - de gens qui, l'année durant, travaillent dur pour se payer des vacances d'été.
En route avec la famille Faldérault, nous sommes l'été 1973, je retrouve avec plaisir des scènes de mon enfance, on se prépare pour les vacances.  On embarque dans la 4 L  rouge de surcroît.  Chemin faisant en route pour le camping un arrêt à la station service où l'on reçoit petits livrets ou figurines.



J'ai adoré retrouver ce petit coin de mon enfance, les années 70, les petits bonheurs simples, la vie de famille.  Joli graphisme, chouette ambiance et dialogues sympas.

Je ne peux que vous le recommander.  On nous annonce un tome 2 en 1969.
Un régal.

C'est un véritable coup de ♥



Les jolies phrases

- Dis, papa, pourquoi les gens, ils meurent ?
- Pourquoi ils meurent ?  Je ne sais pas, Louis...
- Peut-être pour nous rappeler que nous sommes en vie ?...


La vie, c'est grimper tout en haut d'un sapin.  Il y a des aiguilles et les aiguilles ça pique !

On voudrait bien redescendre, mais c'est impossible.  Alors, on continue de grimper, mais plus on monte, plus les branches sont petites et plus on a le vertige, parce qu'on a peur de tomber, tu comprends ?  Beaucoup de gens qui ont peur s'asseyent sur une branche et n'en bougent plus, comme de vieux hiboux qui tournent la tête en posant toujours la même question idiote. "Hou ? Hou ?"
mais il ne faut jamais s'arrêter de grimper parce que, de là-haut, la vue est tellement belle.


1 commentaire:

scarlett21 a dit…

Elle est trop chou cette BD <3